Portrait de Yelemyah

Portrait /

Portrait de Yelemyah

Peux-tu nous dire quelques mots sur toi ?

Je m’appelle Yelemyah MUAMBA. J’ai 21 ans et je suis d’origine congolaise. Depuis 2009, j’habite près de Noyon (Beaurains-lès-Noyon) et avant ça, je vivais en région parisienne à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Quel était ton parcours avant la formation ?

Avant d’entrer à E2N, j’ai obtenu un bac scientifique au lycée Jean Calvin de Noyon. Je suis ensuite allé à l’université (UPJV Amiens) et j’ai fait une Licence d’Eco-gestion. N’étant pas à l’aise avec les notions d’économie, j’ai décidé d’arrêter après 2 ans.

Quel métier exerces-tu et pourquoi ce choix ?

Depuis le 11 septembre 2017 (2 semaines après la formation E2N), je suis en contrat de professionnalisation avec l’entreprise MassMotion Media en tant qu’intégrateur-animateur CSS. . En parallèle, je suis en formation à MyDigital School.

Au tout début, le contrat de professionnalisation n’a pas été une choix mais une nécessité. Celui-ci me permettait de payer mes frais de scolarité. L’alternance était donc ma seule option.

C’est dans le cadre d’un job dating organisé par mon école que j’ai pu cibler MassMotion Media et j’ai fini par y être embauché.

Pourquoi avoir choisi la formation développeur web de E2N ?

Pour moi, la formation E2N ne présentait que des avantages et ce même si je ne connaissais que très peu le monde du numérique. Parmi eux, le fait qu'elle proposait en 6 mois le passage d'un titre professionnel de niveau bac +2 (ce qui était capital pour moi), qui plus est dans un secteur en plein essor.

Quelles difficultés as-tu rencontré dans tes débuts avec le code ?

Les difficultés que j'ai rencontrées et que je continue de rencontrer aujourd'hui : la réflexion qu'il faut apporter lorsqu'il s’agit de concevoir une application complexe. Mais je n’en suis qu'à mes débuts dans le code, je ne m'en fait pas trop pour ça. Je pense que ça viendra avec le temps.

Qu’est-ce que la formation t'a apporté(e) ?

La formation m’a permis de m’insérer dans le monde du travail plutôt rapidement. Pour moi qui ne connaissait pas du tout le monde du numérique avant d’entrer à E2N, je suis très content à l’idée qu’il est tout à fait possible de se lancer dans quelque chose de nouveau professionnellement et d’y aller jusqu’au bout.

Quels souvenirs en gardes-tu ?

Ces 6 mois ont été très intenses parfois peut-être un peu trop. Mais, au final, je ne retiens que le positif.

Quels conseils peux-tu donner à un nouvel apprenant ?

Je lui conseillerais d’essayer de prendre un peu de hauteur dans les moments où l’apprentissage devient plus compliqué, de se faire confiance car s’il participe à la formation, c’est qu’il peut aller jusqu’au bout . Personnellement, je me focalisais beaucoup sur les choses que je ne comprenais pas et il en résultait une certaine frustration.